Faut-Il Craindre La Mort Dissertations


Zoom

Si la peur, se caractérise par la présence ou l'imminence d'un péril; il est légitime, au nom  de l'instinct de conservation -qui nous enjoint de préserver notre intégrité physique et mentale- d'être apeuré par l'idée de devoir mourir hic et nunc ou, a fortiori de se trouver en danger (de mort). En revanche, le sentiment de crainte est plus subtil puisqu'il est une angoisse, une attente tourmentée et anticipatrice à l'égard d'une menace à venir. Aussi, sa raison d'être ne se fonde pas sur l'universalité et la nécessité comme la notion de peur; mais, sur une approche plus personnelle et contingente.
Que l'homme craigne  et anticipe  la mort, voilà un fait. Mais, y a-t-il de droit, un fondement rationnel à cette thanatophobie? La mort est-elle vraiment cet horizon indépassable et tragique? De devoir mourir, un jour,  cela doit-il nous plonger dans les vertiges de l'absurde, du nihilisme notre vie durant? A l'inverse, ne pas redouter de la mort soit par désinvolture, par fuite ou encore par assurance prosélyte, n'est-ce pas éluder un questionnement fondamental et impératif de l'exister humain? N'y a-t-il pas une impérieuse nécessité pour l'homme à réfléchir sur son eschatologie, ses fins ultimes?



Épictète, Manuel, vers 130 apr. J.-C. « En s'occupant de philosophie comme il convient, on ne fait pas autre chose que de rechercher la mort et l'état qui la suit. » Platon, Phédon, Ive s. av. J.-C. « Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les opinions tranchées qu'ils ont sur les choses; par exemple, la mort n'a rien d'effrayant, [...] mais c'est l'opinion tranchée selon laquelle la mort est effrayante qui est elle-même effrayante.


Signaler un abus

Vous souhaitez signaler un abus?


Document concerné : Faut-il redouter la mort ?

Auteur du document :

Votre message a bien été envoyé!
Ce qui n'a pas de sens (ni signification, ni direction), qui est aveugle, sans but.
Malaise fait d'un sentiment d'inquiétude relative à un avenir incertain et au sentiment de notre situation de mortel.
Aptitude innée par laquelle l'individu ou l'animal peut accomplir, sans apprentissage préalable, certains actes spécifiques et constituant une forme d'adaptation au milieu. L'instinct est susceptible de se modifier, par le dressage chez l'animal et par les conditions sociales chez l'être humain. Chez FREUD, l'instinct est une force inconsciente, identifiée à la pulsion.
Du latin nihil, rien. Pour Nietzsche, le nihilisme caractérise les sociétés modernes. Les hommes ne croient plus en rien, les valeurs se sont effondrées. Les fins manquent et l'on se demande: à quoi bon vivre ?
Idée sans contenu démontré par la raison. L'opinion s'oppose, dans la philosophie platonicienne, à l'Idée. L'opinion renvoie au particulier, l'Idée à l'universel. Un jugement de goût relève de l'opinion. Définir ce qu'est l'essence de la beauté relève de l'Idée. OPINION DROITE: Selon Platon, c'est une connaissance vraie mais non justifiée ni fondée pour celui qui l'émet.
Principe justificatif d'un raisonnement, d'une loi.

Youpi! Sujet je trouve tres interessant, c'est pourquoi je vais me joindre au debat, sans toutefois faire reelement avancer le shmilblik étant ignorant sur le sujet.

Oui pourquoi a t-on peur de la mort?
Je vais ici prendre un extrait de l'Apologie de Socrate (celle de Platon, pas de Xenophon) étant en total accord avec lui (enfin, je pense l'etre mais peut etre ai-je mal compri le texte donc bon...je vous livre ma vision).
Alors le passage va de [28b] à [30d] (je sais pas ce que ca signifie mais ca decompte tout le long du texte) :
"Qu'est-ce, en effet, que craindre la mort […] sinon se pretendre en possession d'un savoir que l'on n'a point? […] Car personne ne sait ce qu'est la mort, ni meme si elle ne se trouve pas etre pour l'homme le plus grand des biens, et pourtant les gens la craignent comme s'ils savaient parfaitement qu'il s'agit du plus grand malheur".
Je pense donc que si les gens (je ne dit pas "on" pour les raisons que j'expliquerait plus tard) ont peur de la mort, c'est à cause de la peur de l'inconue car en effet, nul ne sait ce qu'il se passe apres la mort (sauf peut etre les chretiens ou boudhistes qui ont réelement la foie et pensent le savoir...).

Je poserais une autre question: Pourquoi traite t'ont les gens de fou lorsqu'ils pretendent ne pas avoir peur de la mort? Pourquoi les dit-on aussi sucuidaire et qu'on leur dit ironiquement "alors si tu n'as pas peur de la mort, tu n'as peur de rien"?
- Je pense ne pas avoir peur de la mort ou tout du moin, de me faire violanté (me faire frapper quoi). Ne pensez pas que je suis ventard pour autant, mais je pense aussi que comme l'on ne sais pas ce qu'il y a ensuite, je ne voie pas de raison d'avoir peur. En effet, si le paradis existe, auriez vous peur d'y aller? Certe l'Enfer d'accord, mais je ne sais pas si l'un ou l'autre existe... Donc, pourquoi se faire traiter de fou? Pour ma part, je vais m'appuyer sur un exemple personnel s'étant passé il y a un moi: Assis sur un banc publique en plein coeur d'une "cité" en train de lire "mythe et religion en Grece antique" de JP Vernnant, 2 mecs arrive, me menacent au couteau, de me passer mon portable. N'étant pas fou et sachant que je ne sais pas me battre (carrure de mouche) j'ai l'habitude de me defendre par une arme que trop peu de gens utilise: les Mots. Je leur dis donc que ce portable est le mien, que je ne leur cederait pas. Ils insistent donc sur le fait qu'il pourraient me poignardé, donc "Et bien faite le, vous serez ensuite repris par la police et je ne pense pas qu'une vie vale un portable... Et au pire tuez moi, je verrai ce qu'il y a apres la mort". Donc voilà... finalement ils sont parti bien gentiment sans rien me faire et en rigolant. Avec d'autre gens plus serieux, j'aurais pu me faire tuer... et j'aurais eu surement la meme réaction. Voilà pourquoi je suis sur de mourir tres prochainement, à force de réagir comme ceci.
- Pourquoi etre cru comme sucuidaire? Je n'ai en effet, jamais cherché a mourir, je ne me suis jamais scarifié, je n'ai jamais sauté d'une hauteur elevé pour savoir si je mourrais ou pas...
- Pourquoi croire que ceux qui n'ont pas peur de mourir n'ont peur de rien? Perso, j'ai peur de presque tout: prendre la parole en classe, peur d'etre en retard, et par dessus tout: Peur un jour où quelqu'uns ayant besoin d'aide, de rester lache pour ne pas intervenir. Exemple où les gens dans le train reste de marbre lorsque quelqu'un se fait frapper... Je ne puis supporté que un jour, je serais de ces personne et j'ai peur de le devenir... Je pourrais plus jamais me regardé dans un miroir apres (deja que j'ai du mal avec mon physique de frankeinstein xD).

Voilà perso, ce que je pense, qu'il y a beaucoup de chose a avoir peur, mais que celle de la mort relève de la simple ignorance...
Merci de ne pas m'insulté suite à ce message

0 Replies to “Faut-Il Craindre La Mort Dissertations”

Lascia un Commento

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *